À propos Contact Plan du site

Des collections riches, variées, uniques

Les collections du département moderne rassemblent plusieurs milliers d’objets comptant parmi les premières collections au monde, tant par la diversité que par leur nombre. Elles ont repris place au sein d’une nouvelle muséographie pour retracer l’histoire militaire, politique, sociale de la France sur plus de deux siècles et demi, de 1643 à 1870 : uniformes de simples soldats ou de prestige, pièces d’équipements de nombreux régiments, armes, emblèmes, décorations, iconographie, effets personnels de grandes figures historiques (Napoléon Bonaparte, les maréchaux de l’Empire - Lannes, Bessières..., Charles X, Louis-Philippe, Napoléon III etc).

Au rez-de-chaussée, la salle Vauban présente un « défilé » de 13 cavaliers. Aux collections traditionnelles que représentent les uniformes et les pièces d’équipement, s’ajoutent des chevaux non moins exceptionnels, réalisés au début du XXe siècle.

Une nouvelle mise en valeur des collections

3 700 m2 de surface répartis sur deux étages ont fait l’objet d’un réaménagement muséographique complet, conforme à l’esprit d’ATHENA, celui de faire du musée de l’Armée un véritable musée d’histoire, moderne, didactique, cohérent, agréable à la visite et accessible au plus grand nombre, visiteurs français et étrangers, individuels et en groupe, novices et amateurs.

Les anciennes salles, conçues dans les années 1960-70, offraient une muséographie datée qui ne répondait plus aux attentes des publics, aux modes de visite, aux ambitions scientifiques, culturelles et pédagogiques de l’établissement. Parallèlement, une remise aux normes actuelles de sécurité et d’accessibilité se révélait indispensable.

Une des principales préoccupations des équipes de projet est la mise en valeur des collections. Celle-ci passe tout à la fois par la construction d’un nouveau discours historique, d’une nouvelle scénographie (choix de présentation, vitrines, couleurs, éclairages) et de la mise en place de supports de médiation culturelle qui leur donnent sens auprès du visiteur. Aujourd’hui, l’objectif n’est plus d’exposer le maximum d’objets dans les salles, mais de mieux les présenter en les rendant compréhensibles par tous. La nouvelle muséographie offre l’occasion d’une véritable redécouverte. Le principe de rotation d’une partie des collections leur permettra, par ailleurs, de découvrir régulièrement des pièces nouvelles.

Articulé selon un parti pris didactique et de rigueur scientifique, le parcours s’ordonne de façon chronologique et thématique. Les supports de médiation visuels et sonores dynamisent la présentation et explicitent les collections, leur histoire et leur contexte (plans-reliefs animés, parcours sonore, bornes multimédia et sonores, cartes).

Sur le Web : www.invalides.org
Documents joints
Dossier de Presse