À propos Contact Plan du site

19 octobre 2011 — 15 janvier 2012
Musée de l’Armée

Présentation

« Les guerres du Risorgimento (1848-1849, 1859, 1866 et 1870) correspondent à l’exercice du pouvoir de Louis-Napoléon, Prince-président puis Empereur, acteur aussi crucial que contradictoire de l’émergence de l’État-Nation italien. La première étape de l’exposition au Museo del Risorgimento de Milan (décembre 2010-2011) présentera dans leur contexte politique, diplomatique et culturel plusieurs photographies rares ou inédites prêtées par le musée de l’Armée, parmi les « incunables » du reportage de guerre : panoramas de la Tchernaïa en 1855 et de Solférino en 1859 par Méhédin, portraits de troupes et d’officiers par Le Gray, vues de la campagne de Crimée et de celle d’Italie par James Robertson et Luigi Sacchi.

L’exposition se déploiera au musée de l’Armée d’octobre 2011 à janvier 2012 dans des espaces rénovés permettant de montrer des pièces plus nombreuses et spectaculaires : canons, armes de poing et uniformes, peintures, sculptures, plans en relief, dessins et photographies des collections du musée de l’Armée et des prêteurs (musée national des plans-reliefs, musée national du château de Compiègne, musée national du château et domaine de Versailles, musée du Louvre, musée des Beaux-arts et Association Régionale pour la Diffusion de l’Image de Caen, Bibliothèque nationale de France, Bibliothèque municipale de Rouen, Archives du Ministère des affaires étrangères, Collection Charles-André Walewski à Genève, Collection du château de Thorens, Fondation Alinari de Florence, Museo del
Risorgimento de Milan...). Le commissariat de l’exposition associe, outre les principaux prêteurs, l’École normale supérieure et la Fondation Napoléon. »

Sylvie Le Ray-Burimi,
_conservateur, département iconographie