À propos Contact Plan du site

19 septembre 2012 au 10 février 2013
Musée Maillol • Fondation Dina Vierny

Présentation

Le musée Maillol rend hommage à Venise avec, pour la première fois, une exposition exclusivement consacrée aux oeuvres vénitiennes de Canaletto, en accord avec La Fondazione Musei Civici di Venezia qui prépare au musée Correr de Venise la rétrospective de Guardi, commémorant le trois centième anniversaire de la naissance de l’artiste. L’exposition « Canaletto à Venise » réservera un moment privilégié durant lequel le maître nous fera savourer sa vision de la ville à travers son pinceau.
Des lieux, des îles, des places, des monuments, aux détours des canaux, les vedute d’une ville qui aujourd’hui encore a gardé tout le charme du XVIIIe siècle. Le peintre vénitien n’est certes pas l’inventeur des vedute ou vues urbaines, genre qui a des origines très lointaines, mais il a contribué à son évolution en conférant à ses tableaux une modernité qui lui a fait dépasser ses maîtres.
Canaletto (1697-1768) est le plus célèbre des vedutisti vénitiens du XVIIIe siècle. Au cours des siècles, Antonio Canal n’a jamais connu de revers de fortune. Ses œuvres ont toujours été avidement recherchées par les collectionneurs. Elles semblent posséder un charme éternel, insensible aux modes. Canaletto, c’est la clarté limpide d’un homme fidèle à l’esprit des lumières avec une vision très personnelle du réel. Sa peinture réussit à capter l’essence même de la lumière, elle transmet une vibration si sensible et si singulière.
L’exposition réunira plus de cinquante oeuvres, sélectionnées avec rigueur, provenant des plus grands musées et de collections particulières incontournables et souvent historiques. Seront aussi exposés des dessins et le célèbre Carnet -1731 environ- conservé au Gabinetto dei Disegni e Stampe delle Gallerie Dell’Accademia, qui quittera exceptionnellement Venise le temps de l’exposition et que les visiteurs pourront admirer ouvert, mais aussi feuilleter virtuellement.
En collaboration avec la Soprintendenza al Polo Museale de Venise, le Musée Maillol a permis, grâce aux études de Dario Maran et à l’habileté de maîtres artisans vénitiens, de reconstruire le fac-similé de la chambre optique utilisée par Canaletto pour réaliser ses dessins. Dérivé de l’instrument du
Caravage, avec un jeu de loupes savamment orientées l’appareil, souvent placé sur une barque, l’objectif face au sujet choisi, offrait un champ de vision et une précision de transcription uniques à l’époque. Les visiteurs de l’exposition pourront en apprécier eux-mêmes l’efficacité.
Ces dernières années, Canaletto a été au centre d’une série d’expositions remarquables sur les vedutisti, dont nous nous contenterons d’en citer quelques-unes, comme celle de Rome organisée par le grand et très regretté Alessandro Bettagno, avec Bozena Anna Kowalczyk, celle de Trévise par Giuseppe Pavanello et Alberto Craievich et, plus récemment, celles exceptionnelles de Londres et de Washington par Charles Beddington.
L’exposition du musée Maillol ambitionne de clore ce cycle décennal en laissant Canaletto accompagner seul le spectateur au fil de ses vedute à travers les détours de sa ville. L’ensemble mettra en évidence l’évolution stylistique de l’artiste. La confrontation d’œuvres représentant un même sujet montrera comment la première manière du peintre, marquée par la touche de Marco Ricci et profondément liée à son activité de scénographe, se transformera peu à peu en une interprétation du réel avec une atmosphère à la fois subtile et sublime, donnant naissance à un art qui allait conquérir l’Europe.

Sur le Web : www.museemaillol.com
Documents joints
Dossier de Presse