À propos Contact Plan du site

18 juin 2008 — 13 octobre 2008
Musée Maillol

Présentation

L’exposition China Gold réunit les œuvres de plus de 30 artistes chinois contemporains. Comme nombre de créateurs d’aujourd’hui, ils utilisent une grande variété de support : photographie, vidéo, performance. Certains artistes demeurent attachés aux médiums classiques comme la peinture et la sculpture car tous ont reçu une solide formation dispensée dans les différentes académies des Beaux Arts attachées aux grandes villes chinoises dont la rigueur de l’enseignement n’a plus d’équivalent aux Etats-Unis ou en Europe. Cette manifestation offre l’opportunité de découvrir un panorama de la création en Chine, révélant ainsi la richesse des tendances et la grande variété de styles proposés par les jeunes générations d’artistes contemporains.

Pendant cinq mille ans, l’art chinois s’est constitué autour de la calligraphie, du paysage et du portrait. L’un des premiers artistes à jeter un pont entre la tradition et l’art moderne fut Zao Wou Ki dont l’exemple a inspiré quantité d’artistes. Désormais, c’est de Chine même que naissent les tendances qui vont irriguer l’art de demain.

L’exposition China Gold présente les peintres, sculpteurs ou vidéastes parmi les plus célèbres de la scène contemporaine, ils reflètent au travers de leurs œuvres la métamorphose que connaît l’ancien empire du milieu qui après plusieurs décennies d’un maoïsme autoritaire fait l’expérience d’une extraordinaire prospérité économique. Après l’ère maoïste, des expériences picturales ont vu le jour en dépit de la censure du gouvernement. Il y eut le « groupe des étoiles » d’où sont issus quantité d’artistes comme le sculpteur Wang Keping aujourd’hui installé à Paris. L’East Village fut également le lieu pendant les années 1979 d’une communauté d’artistes qui ont joué un rôle décisif dans l’évolution de l’art contemporain chinois.

Plusieurs expositions ont déjà sensibilisé le public français vis-à-vis de la création picturale en Chine comme « Alors la Chine » présentée à Beaubourg, « Le corps partout » dans les musées de Marseille et aujourd’hui « China Gold » au musée Maillol.

Avant même que ne s’ouvre l’exposition, l’actualité a déjà rattrapé l’événement. Les incidents qui ont émaillé le passage de la flamme olympique dans le monde et à Paris en particulier ont profondément heurté la sensibilité de certains artistes qui ont vu dans ces incidents la volonté d’humilier la Chine. Certains ont publiquement manifesté leur désapprobation. Loin d’encourager toute idée hostile, l’exposition China Gold ambitionne tout au contraire de révéler au public français, et plus largement à tout public en général, l’intérêt que suscitent la création contemporaine en Chine et la personnalité de leurs auteurs.

Alona Kagan est la commissaire de cette exposition. Un catalogue est publié en collaboration avec Gallimard où sont reproduites toutes les œuvres figurant à l’exposition, ainsi qu’un essai du Docteur Henry Perrier et les biographies de chaque artiste exposé.

Bertrand Lorquin, Conservateur du Musée Maillol

Documents joints
Dossier de Presse